Présentation du CPSG

LE CPSG

Centre de Politique de Sécurité, Genève

Le CPSG est le plus ancien des trois centres genevois. Créé au milieu des années 1980 comme un cycle de formation pour "experts en politique de sécurité", il devait former des personnes destinées à occuper des postes liés à la politique de sécurité dans l’administration fédérale (essentiellement des affaires étrangères et militaires). Initialement réservé aux citoyens suisses, il s’est progressivement ouvert aux autres pays neutres, aux pays européens, puis aux pays de l’espace du Partenariat pour la Paix (PPP) de l’OTAN. Il fait partie de l’offre de la Suisse au PPP depuis 1996.

Rapidement accessible aux citoyens des nouvelles démocraties d’Europe orientale, le CPSG a formé un grand nombre de personnalités dans le domaine de la politique de sécurité, contribuant ainsi à diffuser des valeurs communes, facilitant les échanges et la coopération entre ces " nouveaux pays " et l’Europe occidentale. Outre la formation proprement dite, le centre a développé une politique de suivi afin de favoriser les contacts personnels à travers des réseaux "d’anciens", qui se traduit par des dialogues vivaces et constructifs entre pays en matière de politique de sécurité, apportant ainsi une contribution effective à la stabilité euro atlantique.

La valeur reconnue de l’enseignement offert par le CPSG a attiré des personnalités toujours plus exigeantes du monde politique et académique et a permis au centre d’acquérir une nouvelle dimension. L’élargissement géographique observé durant les années 1990 s’est progressivement complété par un approfondissement académique, faisant du CPSG un centre de réflexion et d’échange dans le contexte de la politique de sécurité internationale.

Le Directeur du Centre est l’Ambassadeur Christian Dussey (Suisse).

Le CPSG bénéficie d’un soutien financier du gouvernement suisse ainsi que de contributions fournies par certains Etats membres du Conseil de fondation (Allemagne, Danemark, France, Royaume-Uni et Suède).

La contribution française est essentiellement constituée par la mise à disposition d’un diplomate comme membre de la faculté (M. Marc Finaud).

www.gcsp.ch

publié le 06/12/2013

haut de la page